Le big bazar

La nuit juste avant les forêts – Bernard-Marie Koltès

Posted in Littérature bazar by Sarrdanapale on mai 1, 2008

Je viens de terminer La nuit juste avant les forêts, une longue phrase ininterrompue. Mon deuxième Koltès et déjà, un peu plus de plaisir, on accroche à l’histoire, on revient de temps en temps vers une ou deux pages incomprises.

Le troisième sera le bon.

« comment avoir une idée sur quelqu’un sans avoir baisé avec elle ? cent mille ans avec elle sans baiser, et tu en sais toujours rien, que les grandes phrases qui te rendent dingue, qu’est-ce que tu connais d’elle avec les grandes phrases, si tu ne sais pas comment elle est avant,, si tu ne sais pas comment elle bouge, comment elle respire, si elle parle et fait des histoires, ou si, au contraire tu lui plais vraiment bien, et qu’elle ne dit rien, se retient, garde tout en secret pour toi et pour elle, qu’est-ce qu’on connait de quelqu’un si on ne sait pas comment elle respire après avoir baisé, »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :