Le big bazar

Gaza: les journaux en parlent en Une… ou pas

Posted in International bazar by Sarrdanapale on janvier 12, 2009

Après la polémique autour de la photo d’un enfant palestinien mort, publiée en Une de l’Humanité la semaine dernière (lire @si ou André Gunthert), petit comparatif des Unes de journaux mondiaux de ce lundi 12 janvier. Un jour comme un autre, quand la guerre commence à lasser… Les journaux de pays trop proches du conflit ont été volontairement enlevés du comparatif.

Trois tendances:

  • La guerre de la bande de Gaza est traitée en Une avec une photo. C’est souvent le cas des journaux francophones plutôt de gauche comme l’Humanité, Libération, Le Monde ou Le Soir en Belgique. El Païs en Espagne aussi. Mais le journal catholique de centre droit La Croix a aussi fait ce choix. Toutefois c’est un soldat israélien en photo de Une.  Si l’Humanité, comme depuis plusieurs jours, est le journal qui y accorde le plus de place, c’est Le Monde qui remporte la palme de la compassion avec ses femmes en pleurs.

Liberation

liberation1

L’Humanité

lhumanite

Le Monde

lemonde

Le Soir (Belgique)

image-11

Gaza sur la Une sans photo, avec un bandeau plus ou moins discret:

  • Bandeaux plus ou moins longs, petits entrefilets ou simples titres, la presse américaine ne considère pas Gaza comme le sujet principal du jour. Le Los Angeles Times préfère mettre des photos des anciens héros de Titanic récompensés aux Golden Globes hier soir et de la chaleur record pour la saison en Californie tandis que The Boston Globe met l’accent sur la fin de l’ère Bush. En Allemagne, c’est le ski l’actualité de ce lundi pour le quotidien bavarois le Süddeutsche Zeitung.

The Boston Globe

bostonglobe

Los Angeles Times (USA)

latimes

The NY Times

nytimes

Metro

metro

Süddeutsche Zeitung

suddeutsche-zeitung

The Hindustan Times

hindustantimes1

Pas Gaza en première page:

  • Et il y a ceux pour qui la guerre dans la bande de Gaza ne mérite pas de figurer sur la première page aujourd’hui. Le Figaro se démarque ainsi nettement de ses confrères hexagonaux.  The Guardian titre sur l’autisme. En Inde avec The Hindu et comme le montrait déjà la une du Hindustan Times dans la catégorie précédente, les quotidiens sont plus préoccupés par le scandale de Satyam que par la guerre. Plus surprenant peut-être le quotidien marocain Aujourd’hui Le Maroc n’aborde pas le sujet, alors que Rachida Dati trône elle toujours en première page.

Le Figaro

lefigaro

Aujourd’hui Le Maroc

aujourdhui-le-maroc

The Guardian

theguardian

The Hindu (Inde)

thehindu

Tagged with: , , , ,

Kanouté et la Palestine

Posted in International bazar, Société bazar, Sport bazar by Sarrdanapale on janvier 11, 2009

Ce qui est intéressant, c’est le titre de la vidéo sur YouTube,

« Frederic Kanoute The Greatest Football Player in the world »

Le joueur va être sanctionné d’une amende par la fédération espagnole.

A quand Cindy Sander reporter en RDC ?

Posted in International bazar by Sarrdanapale on janvier 9, 2009

joetheplomber1

Le premier film d’un assaut en 14-18

Posted in Cinéma bazar, Histoire bazar by Sarrdanapale on novembre 11, 2008

Vodpod videos no longer available.

more about « Le premier film d’un assaut en 14-18« , posted with vodpod
Tagged with: , , ,

Afghanistan: Quand les Français filment leur bombardement

Posted in International bazar by Sarrdanapale on août 24, 2008

Vodpod videos no longer available.

more about " Afghanistan: Quand les Français film…", posted with vodpod

L’arméee russe frappe les journalistes

Posted in International bazar by Sarrdanapale on août 16, 2008

Vodpod videos no longer available.

more about "L’arméee russe frappe les journalistes", posted with vodpod

Inde – Pakistan : une longue histoire d’amour

Posted in International bazar by Sarrdanapale on juillet 16, 2008

Laurent Gbagbo et Jack Lang Abidjan by night

Posted in International bazar, Politique bazar by Sarrdanapale on avril 5, 2008

Jack Lang sur Rue 89 :

« Gbagbo est un homme de gauche, un humaniste. Il connaît l’histoire du mouvement socialiste français mieux que certains socialistes d’aujourd’hui. C’est un patriote qui a été élu démocratiquement, autant que la démocratie fonctionne en Côte d’Ivoire. C’est un président légitime et légal. Il s’est trouvé confronté à une situation de rébellion et d’invasion de la part de troupes venant du Nord et notamment du Burkina Faso. On ne va pas reprocher à un président en fonction de se battre pour préserver l’unité de son pays.

Après, un affrontement c’est un affrontement, on ne fait pas dans la dentelle. Ce qui n’est pas normal, c’est que l’agressé -Laurent Gbagbo et son gouvernement- ait été présenté dans les médias européens ou américains comme l’agresseur.

Je ne suis pas enquêteur, je ne suis pas chargé de dire le bien et le mal, mais mon intuition et le témoignage de gens en qui j’ai confiance me permettent de dire que cet homme a été injustement calomnié, maltraité par le gouvernement français de l’époque. Et certains dirigeants socialistes français manipulés ou mal informés ont participé à cette diabolisation. »

Vodpod videos no longer available. from www.dailymotion.com posted with vodpod

Le dernier poilu est mort #1

Posted in Histoire bazar, Société bazar by Sarrdanapale on mars 12, 2008

Vodpod videos no longer available. from www.libelabo.fr posted with vodpod

Le vin et le lait, Roland Barthes

Posted in Société bazar by Sarrdanapale on novembre 22, 2007

« Le vin est senti par la nation française comme un bien qui lui est propre, au même titre que ses 360 espèces de fromages et sa culture. C’est une boisson-totem correspondant au lait de la vache hollandaise ou au thé absorbé cérémonieusement par la famille royale anglaise. (…) Pour le travailleur, le vin sera qualification démiurgique de la tâche (« avoir du cœur à l’ouvrage »). Pour l’intellectuel, il aura la fonction inverse : « le petit vin blanc » ou le « beaujolais » de l’écrivains seront chargés de le couper du monde trop naturel des cocktails et des boissons d’argent (le seul que le snobisme pousse à lui offrir) ; le vin le délivrera des mythes, lui ôtera son intellectualité, l’égalera au prolétaire ; par le vin, l’intellectuel s’approche d’une virilité naturelle, et pense ainsi échapper à la malédiction qu’un siècle et demi de romantisme continue à faire peser sur la cérébralité pure ( on sait que l’un des mythes propres à l’intellectuel moderne, c’est l’obsession « d’en avoir »). (…) croire au vin est un acte collectif contraignant. (…) Dès qu’on atteint un certain détail de la quotidienneté, l’absence de vin choque comme un exotisme : M. Coty, au début de son septennat, s’étant laissé photographier devant une table intime où la bouteille Dumesnil semblait remplacer par extraordinaire le litron de rouge, la nation entière entra en émoi ; c’était aussi intolérable qu’un roi célibataire. Le vin fait ici partie de la raison d’Etat.(…) Car il est vrai que le vin est une belle et bonne substance, mais il est non moins vrai que sa production participe lourdement au capitalisme français, que ce soit celui des bouilleurs de cru ou celui des grands colons algériens qui imposent au musulman, une culture dont il n’à que faire, lui qui manque de pain. Il y a ainsi des mythes forts aimables qui ne sont tout de même innocents. Et le propre de notre aliénation présente, c’est justement que le vin ne puisse être une substance tout à fait heureuse, sauf à oublier indûment qu’il est aussi le produit d’une expropriation. »

Le vin et le lait, in Mythologies

Roland Barthes